5 juin 2015

Le Kâmasûtra insolite de Dungarpur

6
Le Kâmasûtra insolite de Dungarpur

Écrire un livre sur les lustres indiens peut réserver bien des surprises. Le mois dernier, je visitais un palais du Rajasthan dans le cadre de mes recherches de datation, lorsque j’ai fait une découverte pour le moins étonnante. En ouvrant la porte d’un placard, j’ai aperçu une petite alcôve recouverte de peintures… érotiques. Recouvrant intégralement les trois murs, une cinquantaine de petites scènes joyeuses et colorées, peintes dans un style naïf typiquement indien, avaient été dessinées là pour égayer le propriétaire. Mais ce qui a immédiatement  attiré mon attention, c’est que chacune d’entre elles est éclairée par un lustre différent, qui tient une place centrale dans les compositions. Et je ne dois pas être le seul à être fasciné par les lustres indiens, car sur certaines images, madame semble particulièrement captivée par l’observation des pampilles, non ?

6
13 mai 2015

Escapade en coccinelle

7
Escapade en coccinelle

Dans le Luberon, chacun a ses adresses secrètes qu’il ne partage qu’avec ses proches. Mais lorsque le journaliste Bertrand Waldbilling du magazine Rétroviseur m’a proposé une virée en coccinelle, je n’ai pas su résister… Nous voilà donc partis au volant de ma Volkswagen Coccinelle de 1955 pour une escapade de deux jours aux alentours des ateliers Mathieu Lustrerie. Première étape au domaine des Andéols, un lieu unique dédié à l’art de vivre en Provence. Après une séance photo devant le majestueux platane qui abrite une terrasse perchée, nous avons visité les maisons d’hôtes « Chambres avec vue ». Puis retour à Gargas, à la Coquillade, où six maisons anciennes situées au cœur d’un vignoble ont été luxueusement aménagées en hôtel-restaurant. A Bonnieux, nous avons apprécié la cuisine du chef Edouard Loubet au domaine de Capelongue, puis nous avons emprunté une route du bout du monde, pour atteindre l’auberge du Castelas. Gianni nous y a servi un fromage de chèvre et une assiette de jambon qui à eux seuls valaient le détour ! Au Château de la Canorgue, nous avons dégusté de grands crus de vins bio avant de prendre la direction de l’Ile-sur-la-Sorgue pour visiter l’exposition de Christine Ferrer au Musée Campredon, avec une petite halte chez mon amie Edith Mézard au Château de l’Ange à Lumières… Le reportage sera publié dans le numéro de juillet-août du magazine Rétroviseur, mais pour les plus impatients, voici déjà quelques photos personnelles !

www.retroviseur.fr

7
25 mars 2015

Inde : réception au palais de Laxmi Vilas

5
Inde : réception au palais de Laxmi Vilas

Retour dans la ville de Baroda, où nous sommes en train de restaurer les lustres du Palais de Laxmi Vilas, l’exubérante résidence de la famille royale.  Le Maharaja et la Maharani y ont organisé une magnifique réception à l’occasion de la restitution du premier lustre, l’un des huit qui dominent le célèbre « Durban Hall ». Les sept autres seront restaurés dans les mois qui viennent dans nos  ateliers de New-Dehli et de Gargas. Nous travaillons déjà à la restauration des trois suivants, qui ont été remplacés par nos soins par des modèles historiques de ma collection personnelle, qui éclairaient ce soir-là la salle du Trône de ce lieu exceptionnel.

Parmi les trois cents invités, j’ai eu le plaisir de discuter avec Karan Grover, le responsable des Monuments Historiques à qui l’on doit le classement du parc archéologique de Champaner-Pavagadh au patrimoine mondial de l’Unesco, ainsi qu’avec mon ami le brodeur Jean-François Lesage, avec qui je partage depuis toujours une même vision de l’impact culturel français en Inde. Mais je dois reconnaître que j’ai surtout été très touché par la présence, exceptionnelle, de la Reine Mère !

 

5
23 mars 2015

Où il est question de Batman, de Tom Hanks et de piano géant…

2
Où il est question de Batman, de Tom Hanks et de piano géant…

Il y a des lieux magiques dont la seule évocation suffit pour retomber en enfance. C’est le cas du légendaire magasin de jouets FAO Schwartz sur la 5e Avenue, réputé pour être le plus grand du monde. Après un petit passage dans notre showroom de Broadway*, j’y ai emmené aujourd’hui mon fils Arthur. Et pendant quelques minutes,  j’ai eu onze ans moi aussi.

Nous avons rencontré un Batman en Légo, croisé plusieurs centaines de peluches et de super-héros et rêvé devant des vitrines multicolores, mais surtout, surtout, nous avons joué du piano géant. Vous souvenez-vous de cette scène dans BIG où Tom Hanks joue du piano avec ses pieds ? Vingt-sept ans après le tournage du film de Tom Hanks, le piano est toujours là et la magie de l’enfance est toujours au rendez-vous…

Voir l’extrait :

Lire la suite →

2