23 décembre 2014

Mes faiseurs de miracle

6
Mes faiseurs de miracle

L’aventure des Ateliers Mathieu Lustrerie est avant tout un réussite humaine, qui se poursuit jour après jour grâce aux formidables talents de tous ceux qui travaillent ici. A chaque fois que l’on me félicite sur la qualité de notre travail, la rigueur de notre méthode ou encore notre extraordinaire réactivité (qui nous fait parfois tenir des délais surréalistes !), je voudrais préciser que ce sont à eux qu’il faut adresser ces compliments. D’une totale disponibilité, professionnels jusqu’au bout des ongles et d’une motivation à toute épreuve, les vingt compagnons des ateliers et tout le personnel administratif font rayonner le prestige de la maison dans le monde entier. C’est pourquoi je les appelle tous mes « faiseurs de miracle », et je tiens à les remercier du fond du coeur pour leur confiance et leur belle énergie…

Lire la suite →

23 décembre 2014

Astrolabe

0
Astrolabe

Une version contemporaine d’un objet mythique et intemporel.
Un astrolabe articulé en cristal de roche noir et bronze doré, qui habille la pièce d’un manteau de lumière ambrée.

20 décembre 2014

Baccarat, la légende du cristal

2
Baccarat, la légende du cristal

Sublime. Je n’ai pas d’autres mots pour décrire l’extraordinaire exposition Baccarat qui a lieu en ce moment au Petit Palais. Alors que je pensais bien connaître le travail de cette illustre manufacture française grâce aux nombreuses restaurations de lustres effectuées depuis deux décennies, j’ai eu l’immense plaisir d’être surpris par l’étendue de leur savoir-faire. De salle en salle, les pièces exposées montrent la virtuosité des maîtres verriers de cette maison créée il y a 250 ans. Leur travail sur le bronze, le cristal taillé, les filigranes,  la couleur et la matière démontrent une fois de plus que la grande cristallerie française n’a jamais rien eu à envier à ses concurrents anglais ! Seul bémol : la dernière salle, consacrée aux pièces plus récentes, montre à quel point le savoir-faire de Baccarat s’est progressivement limité au cours du XXeme siècle, après deux siècles de pur génie.

Ces véritables trésors, excessivement difficile à fabriquer, ont énormément enrichi ma vision des lustres Baccarat du XVIIIe et du XIXe et m’ont permis d’expertiser sans la moindre hésitation des lustres lors de mon dernier voyage en Inde. Le maharadja n’en revenait pas, lui qui était convaincu que ses luminaires étaient de fabrication anglaise !

Lire la suite →