26 août 2017

Rei Kawakubo/Comme des Garçons : Art of the In-Between

0
Rei Kawakubo/Comme des Garçons : Art of the In-Between

De retour de New York, l’une de mes villes préférées au monde, j’avais envie de vous faire partager mes émotions quant à la découverte de la rétrospective du travail de Rei Kawakubo.
Cette artiste Japonaise créatrice de la marque « comme des garçons » est à l’honneur :
La mise en scène graphique, très architecturée, d’un blanc immaculé est surprenante même si les amateurs de la marque y retrouvent quelques éléments du célèbre magasin New Yorkais.
Notre progression dans l’exposition nous fait découvrir 140 pièces, certaines d’entre elles hautes perchées dans des vitrines suspendues inaccessibles. Matières, formes et couleurs s’opposent et s’harmonisent, comme sorties d’un laboratoire d’expérimentation : c’est peut être ce qui caractérise ce travail si singulier de l’artiste. Depuis 50 ans, la modernité de ses créations nous interpelle tant elle sort des sentiers battus de la mode, semblant être à contre courant : les formes du corps disparaissent au profit des matières, un subtil clin d’œil aux vêtements traditionnels japonais mais aussi aux coiffes de papier rappelant les perruques royales sont autant de références culturelles collectives qui viennent contre carrer l’aspect chaotique de certains mélanges de formes et matières ou La silhouette du corps se devine mais ne cherche pas à être sublimée . À 74 ans, Rei Kawakubo continue de nous surprendre par cette incroyable modernité qui rend sa marque si intemporelle et c’est une exposition dont on ressort forcément revigoré.

I was in New York, one of my favorite cities in the world, and discovered the retrospective of Rei Kawakubo’s work, the Japanese artist who created the brand « Comme des Garçons’ at The Metropolitan Museum: The set up of the exhibition, very architectural, in an immaculate white surprises you with its forms, even though fans of the brand will find some elements from their famous store in New York.
As you walk through the exhibition, you discover 140 pieces laid out in different structures, some of them perched high, displayed in hanging inaccessible windows. Materials, shapes and colors are juxtaposed and harmonized, like outputs from an experimental laboratory: this may be what characterizes the singularity of the work of the artist.
For fifty years, the modernity of her creations has challenged us so much. Her work has always been off the beaten paths of fashion, seemingly going against the current. Body forms disappear in favor of materials, fabrics become an extension of the body while themes & processes are married to create fashion that borders on art. There is a subtle nod to Japanese traditional clothes and also to collective cultural references. She uses the chaotic aspect of mixing shapes, materials, conflicting ideas and cultural references to questions identity and fashion.
At 74, Rei Kawakubo continues to surprise us with this incredible modernity. Over the years her clothes have looked at fashion as objects of art on the body and less about clothing and this exhibition allows you to see that journey of reinvention and originality.

0
About theAlexis de Ducla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *